Une histoire de cœur et de vih/VIE 2022

Une histoire de cœur et de vih/VIE 2022

PAGE EN CHANTIER

Lien vers la vidéo de campagne à venir le 2 novembre 2022

Ami.e.s,

Chaque minute, une personne meurt d’une maladie reliée au VIH dans le monde.

Chaque minute, trois personnes sont infectées au VIH dans le monde

Toutes les trois minutes, une jeune femme ou une adolescente contracte le VIH toutes les trois minutes sur la planète.

*Ces chiffres de l’ONU-SIDA ne remontent pas à si longtemps, mais datent bien de 2022.

Au Canada 63 000 personnes vivent avec le VIH, dont 10 000 juste à Montréal. La Direction de la santé publique de Montréal fait état d’une hausse de 25 % des cas depuis 2008. Dans la métropole en 2020, malgré la pandémie de COVID-19, on a dénombré 515 nouveaux cas de VIH. Et les moins de 50 ans comptaient pour 7 nouveaux diagnostics sur 10 (Source INSPQ).

Maison Plein Cœur souscrit entièrement à l’engagement de l’ONU-SIDA de vaincre le VIH d’ici 2030. On veut atteindre les objectifs de 95-95-95 qui nous mèneront à ça[1].

[1] Objectifs 95-95-95 : 95 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique; 95 % de ces personnes sont sous traitement antirétroviral; et 95 % de ces dernières sont indétectables, donc elles ne transmettent pas le VIH.

Claude Lalande, président de Maison Plein Coeur (Photo : Dominick Trudeau)

« Mais ça va prendre plus que quelques pilules pour y arriver. Ça va prendre un réengagement de nos gouvernements », dit Claude Lalande, président du Conseil d’administration, également co-porte-parole de la campagne de financement 2022 de Maison Plein Cœur.

Or, les investissements mondiaux dans la lutte contre le VIH et le traitement sont en baisse. 6 % de moins par rapport à 2010. Le Canada n’a pas rehaussé son financement depuis 2008.

Barbada (photo Johan Jansson)

 « À Maison Plein Cœur, on sait que pour gagner la lutte contre le VIH, il faut une approche plus globale. Des pilules, oui. Mais il faut aussi assurer le bien-être des personnes vivant avec le VIH », ajoute Barbada, drag queen et co-porte-parole de notre campagne de financement 2022.

Nos programmes, comme notre dépannage alimentaire, notre résidence temporaire supervisée, notre soutien psychosocial, notre intervention à domicile pour les femmes ou pour les personnes vieillissantes et notre nouveau programme « résilience » y contribuent.

Julie Curly

« On sait qu’une personne dont les besoins de base sont assurés prend mieux soin de sa santé. Elle prend ses médicaments et demeure indétectable, donc intransmissible », précise Julie Curly, co-porte-parole et autrice-compositrice-interprète d’En plein cœur, la chanson-thème de Maison Plein Cœur.

«Maison Plein Cœur a fait une différence dans la vie de plusieurs personnes vivant avec le VIH alors qu’elles se voyaient à nouveau jetées dans l’isolement pendant la pandémie», ajoute Claude Lalande. «Elle a maintenu et adapté la plupart de ses programmes, dont le dépannage alimentaire, les interventions psychosociales et nos activités pour briser l’isolement (la plupart en ligne). Cela, malgré un financement inadéquat.»

Or, nos programmes ne sont pas entièrement financés. Nous avons besoin de votre soutien financier pour continuer à accompagner les personnes vivant avec le VIH de Montréal. Nous avons besoin de 50 000 $, notre objectif de campagne 2022, pour y arriver.

  • Un don de 50 $ paie 6 repas, dans le cadre de notre souper communautaire mensuel Agora
  • Un don de 100 $ paie un plein d’essence pour notre camionnette servant notamment à notre programme d’accompagnement en voiture
  • Un don de 500 $ paie une facture mensuelle d’électricité à Maison Plein Cœur
  • Un don de 1000 $ paie le kilométrage mensuel de deux de nos intervenantes à domicile

Une personne en meilleure santé ne transmet pas le VIH. C’est ainsi qu’on vaincra le VIH. Une personne à la fois.

Nos trois porte-paroles

Claude Lalande

En 36 ans comme gestionnaire à l’Université McGill, Claude fut entre autres le premier administrateur lors de la création du Centre SIDA-McGill dirigé par le regretté Dr Marc Wainberg, mettant à contribution ses formations universitaires en biologie et en administration. Homme gai vivant avec le VIH, lui-même diagnostiqué en 1996, il a connu la période de la pandémie du VIH des années 1980 et 1990, où il a vu mourir nombre de ses proches.  Il est bénévole à Maison Plein Cœur depuis sa retraite, notamment au service d’accompagnement en voiture à des rendez-vous médicaux et la distribution d’aide alimentaire. Il a également reçu une formation intensive en massage à Maison Plein Cœur, où il fait des massages sur chaise lors d’événements spéciaux. Il siège au Conseil d’administration de Maison Plein Cœur depuis 2019, et en assure la présidence depuis 2020. Il est la deuxième personne vivant ouvertement avec le VIH au poste de président, depuis le fondateur. Il a participé à divers panels de discussion sur le VIH, notamment au Carnaval des couleurs et au à la riposte communautaire à la conférence internationale SIDA 2022. Outre son implication à Maison Plein Cœur, il préside le Conseil d’administration de Fierté littéraire et est représentant du public auprès de comités d’éthique de la recherche.

Barbada de Barbades

Dynamique, drôle et attachante, Barbada est une artiste drag qui performe à travers le Québec depuis 2005. En plus de livrer des performances à saveur de disco, de pop et de dance, la drag queen – également DJ – anime d’une main de maître bon nombre de soirées, notamment pour le Cirque du Soleil, plusieurs mariages et de nombreux événements corporatifs, sachant, à tout coup, adapter son approche à n’importe quelle occasion.

Après plusieurs années d’expérience sur scène, Barbada se fait ensuite connaître d’un plus vaste public en prenant part à une grande variété de projets.

En 2016, on peut la voir dans la série documentaire Ils de jour, elles de nuit, diffusée sur ICI ARTV. Cette année-là, elle débute aussi L’Heure du conte, un projet avec lequel elle se promène un peu partout pour aller lire des histoires à des jeunes de 3 à 8 ans, dans le but de traiter d’ouverture, d’acceptation et d’estime de soi.

En 2021, Barbada devient l’une des trois mentors de Call Me Mother, une compétition diffusée sur OutTV dans laquelle elle agit comme coach pour la relève des drags, mandat qu’elle remplira également pour la deuxième saison de l’émission.

En 2022, elle devient la première drag queen québécoise à la barre d’une émission jeunesse avec la série Barbada, présentée sur ICI TOU.TV, dans laquelle elle invite des artistes à prendre part à son univers coloré afin de faire découvrir aux enfants la musique d’ici.

On a aussi pu la retrouver à quelques reprises à l’émission Bonsoir bonsoir!, ainsi qu’au titre de co-animatrice du podcast Big black and beautiful.

Avec son humour, sa candeur et ses valeurs, Barbada, c’est la drag pour tout le monde.

Julie Curly

Julie Curly est une auteure-compositrice-interprète montréalaise qui présente son univers de musiques et de mots, dans la langue de Molière et de Shakespeare. De son premier album francophone (Confessions, 2014), jusqu’à son premier single anglophone (Silk Stocking District, 2015), Julie explore la chanson à travers ses textes, qui s’animent sous forme d’histoires, comme des courts-métrages. En 2017, elle continue d’explorer son univers pop avec son premier EP anglophone, grâce à l’aide financière de FACTOR et du Gouvernement canadien. Intitulé Flower Power Soul, l’album rend hommage à la musique et l’esprit des années 60-70. Son plus récent single, Un peuple, une voix, se veut un retour à la langue de Molière, une célébration de l’identité québécoise, lancé le 24 juin 2019, pour la Fête nationale du Québec.

Notre chanson thème : En plein cœur ! (Cliquez sur la photo pour l’écouter – descendre un peu sur la page qui s’ouvrira pour trouver la chanson)

En plein cœur rend hommage à celles et ceux qui écoutent leur cœur, malgré les orages qui traversent leurs vies. Lancée juste à temps pour le 1er décembre, pour la Journée mondiale de lutte contre le sida, la chanson se veut un outil de sensibilisation pour la cause, un hymne à ceux et celles vivant avec le VIH et les préjugés qui subsistent.

« Je suis fière de prêter ma voix à la plus récente campagne de sensibilisation de la Maison Plein Coeur, située à Montréal », dit Julie Curly, l’autrice-compositrice et interprète.

En plein coeur est disponible en téléchargement le site web de Julie, juliecurly.com, ainsi que via  les plateformes numériques, dont Spotify et Apple Music. Merci de partager la chanson pour une bonne cause!