Résidence supervisée transitoire

foyer

Maison Plein Coeur dispose de huit unités de vie, réparties sur quatre appartements. Un appartement peut donc héberger deux locataires ou une petite famille. L’hébergement proposé permet aux personnes de vivre dans un espace de calme et d’intimité, tout en apportant les effets « socialisants » de la vie en colocation : partage des espaces de vie communs, des équipements collectifs et des tâches ménagères. La durée de séjour est de trois mois à un an — délai évalué avec la personne — en visant la réalisation des objectifs définis avec elle dans son plan d’intervention.

L’objectif de l’hébergement est d’apporter aux personnes vivant avec le VIH un endroit stable dans lequel ils pourront finaliser un processus d’insertion sociale et/ou professionnelle.

La politique d’admission de Maison Plein Coeur vise à admettre des personnes hébergées ayant des histoires de vie et des problématiques diverses : familles monoparentales avec peu d’entourages, personne sortant d’un épisode de dépression ou d’une situation de vie difficile, personnes issues de l’immigration, mise sous traitement pour l’hépatite C, annonce de diagnostic récente, mise en route d’un traitement antirétroviral, etc. Cela permet aux résidents de prendre du recul sur leur situation, de se décentrer de leurs difficultés et de s’entraider dans le cadre d’un échange d’expérience.

Parallèlement, un programme d’activités collectives est en place pour les résidents afin de favoriser l’échange entre les personnes hébergées, leur apporter les outils pratiques pour la vie quotidienne concernant le budget, le mieux-être physique et social, le logement, etc. Aussi, les résidents sont invités à exprimer leurs besoins, à participer à la préparation du programme d’activités chaque trimestre et à organiser un souper communautaire mensuel.